Homéopathes Sans Frontières
France
Ouvrir à tous l’accès aux soins

Accueil du site > nos actions > Les missions > Session de juillet 2011 au Bénin

Session de juillet 2011 au Bénin

Voici quel­ques extraits du Compte Rendu de la ses­sion de juillet 2011 d’ensei­gne­ment de l’Homéopathie au Bénin adressé par la Présidente d’HSF-Bénin le Dr Clotilde Capochichi

« La ses­sion de juillet 2011 s’est dérou­lée entre Cotonou et Porto-Novo du lundi 27 juin 2011 au mer­credi 13 juillet 2011. Il s’agis­sait d’une ses­sion unique pour la troi­sième année, afin de ter­mi­ner avec l’ancienne for­mule pour pou­voir démar­rer à partir de jan­vier 2012 la nou­velle pro­gram­ma­tion de la for­ma­tion en homéo­pa­thie. Les cours ont démarré à Cotonou avec les ensei­gnants de HSF-Bénin ren­for­cés secondai­re­ment avec les ensei­gnants de HSF-France. La mis­sion de Monsieur Jacques BOURMAUD (JB) et de Madame Martine DURAND JULIEN (MD) s’est dérou­lée du 29 juin au 13 juillet dans de très bonnes condi­tions. La ses­sion de for­ma­tion comme à l’ordi­naire a été com­po­sée de consul­ta­tions didac­ti­ques les matins, et de cours magis­traux les après-midis.

Un des temps fort a été la FMC (for­ma­tion médi­cale conti­nue) des anciens du 02 juillet 2011 à Porto-Novo animé par le Dr Jacques BOURMAUD. Parmi les 32 par­ti­ci­pants, on compte des étudiants de 3ème année et des homéo­pa­thes en fin de for­ma­tion de base. Tous les par­ti­ci­pants ont été embal­lés par les nou­vel­les appro­ches de remè­des bien connus. Un réper­toire de KENT électronique a été offert à HSF-Bénin de la part du groupe de tra­vail Nantais du Dr Jacques BOURMAUD.

Le samedi 09 juillet 2011, il y a eu la pré­sen­ta­tion de 05 mémoi­res de fin de for­ma­tion à Cotonou à la faculté de méde­cine et de phar­ma­cie. Il s’agit des cinq can­di­dats sui­vants : • Dr ALLADAYE PADONOU Sylvie (Pharmacien) : LA PRISE EN CHARGE DES OTITES A L’OFFICINE • Dr DENAGNON Laurence (Pharmacien) PLACE DU PHARMACIEN D’OFFICINE EN HOMEOPATHIE • Mr EGOUNLETI Franck (Infirmier) : APPORTS DE L’HOMEOPATHIE DANS LA PRISE EN CHARGE DE CERTAINES DERMATOSES • Mme DOSSOU ALAFIA Nathalie (Infirmière) : LES BIENFAITS DE L’HOMEOPATHIE A TRAVERS QUELQUES CAS CLINIQUES • Mr HOUNKPE Jonas (Auxiliaire en phar­ma­cie) : APPLICATION DE REMEDES HOMEOPATHIQUES EN FAMILLE ET EN OFFICINE La mati­née a été clô­tu­rée par une céré­mo­nie de remise de diplô­mes. Le sou­hait des réci­pien­dai­res est que soit revu la pré­sen­ta­tion de l’attes­ta­tion de fin de for­ma­tion en Homéopathie afin de mieux valo­ri­ser tout le tra­vail accom­pli. Chaque réci­pien­daire a reçu un livre de réper­toire de KENT.

Le bureau exé­cu­tif d’HSF-Bénin rehaussé par la pré­sence du Dr Gisèle EGOUNLETY a tenu une réu­nion de tra­vail avec les deux repré­sen­tants de HSF-France en mis­sion. Les prin­ci­paux points abor­dés on été
Formation en homéo­pa­thie (nou­velle pro­gram­ma­tion 2012) : Avec un plan­ning déjà bien pré­paré, les attri­bu­tions de chacun, le pro­gramme de chaque cours à chaque for­ma­teur qui se pour­sui­vront deux fois par semaine en alter­nance entre Cotonou et Porto Novo ; HSF-France étant déjà pro­grammé du 13 au 26 octo­bre 2012 pour cours, consul­ta­tions didac­ti­ques et FMC
Diplôme uni­ver­si­taire d’homéo­pa­thie : Les démar­ches sont à repren­dre à cause des nou­vel­les nomi­na­tions au rec­to­rat de la Faculté de méde­cine et phar­ma­cie. En outre, le docu­ment ini­tial de juin 2009 ne prend en compte ni les sages femmes ni les infir­miers qui actuel­le­ment font partie de l’ensei­gne­ment supé­rieur.
FMC : avec le sou­hait d’avoir 3 FMC par an, grou­pées avec des consul­ta­tions didac­ti­ques. Et dans le même temps : orga­ni­sa­tion de sémi­nai­res de sen­si­bi­li­sa­tion à l’inten­tion des auxi­liai­res et para médi­caux.
Recherche en homéo­pa­thie et groupe de tra­vail : Dr Jacques BOURMAUD nous a invité à faire une relec­ture de la matière médi­cale à la lumière de l’expres­sion des symp­tô­mes chez l’afri­cain. Ceci rejoint notre vision et madame Gisèle KITTI (sage femme) avait déjà sou­haité la cons­ti­tu­tion de groupe de tra­vail par affi­nité de com­pé­tence. Mais à ce jour rien n’a démarré.
Relation avec HSF- France : A la lec­ture des sta­tuts et du règle­ment inté­rieur de HSF-Bénin rien ne s’oppose à l’adhé­sion à HSF-Bénin de mem­bres d’HSF-France. « Nous appré­cions spé­cia­le­ment les mis­sions de HSF-France auprès de HSF-Bénin, les cours et les FMC nous per­met­tent de pour­sui­vre notre for­ma­tion et d’acqué­rir des réflexes d’homéo­pa­thes. Nous espé­rons pour­sui­vre ce par­te­na­riat pour la pro­mo­tion de la méde­cine homéo­pa­thi­que sur tout le ter­ri­toire Béninois. »
Jumelage entre HSF-Bénin et les homéo­pa­thes Niçois : « nous envi­sa­geons le jume­lage sous forme d’un par­rai­nage pour la for­ma­tion des étudiants et des FMC ; pour la pos­si­bi­lité d’acqui­si­tion de maté­riels, infor­ma­ti­ques par exem­ple, pour équiper les anten­nes de HSF-Bénin »

En conclu­sion, « nous féli­ci­tons les étudiants béni­nois qui ont accepté de faire le sacri­fice des deux ses­sions de for­ma­tion en 17 jours de cours inten­sifs. Nous espé­rons que les résul­tats aux exa­mens du 1er octo­bre 2011 expri­me­ront leur pas­sion de l’homéo­pa­thie. Nos remer­cie­ments vont aussi à l’adresse des for­ma­teurs Béninois de plus en plus nom­breux qui n’ont pas ménagé leur dis­po­ni­bi­lité. Certains se sont pro­po­sés pour orga­ni­ser des séan­ces de révi­sions avec les étudiants tant à Cotonou qu’à Porto-Novo. Enfin nous tenons à remer­cier HSF-France pour le choix de for­ma­teurs de qua­lité, les Docteurs Jacques BOURMAUD et Martine DURAND JULIEN, envoyés pour cette mis­sion de Juillet 2011. Ils nous ont réga­lés de leurs riches ensei­gne­ments et expé­rien­ces. Nous remer­cions spé­cia­le­ment Dr Françoise SAINT DIDIER, votre res­pon­sa­ble de for­ma­tion pour l’orga­ni­sa­tion de cette mis­sion…… Nous espé­rons pour­sui­vre notre par­te­na­riat dans ce sens pour la pro­mo­tion d’une HOMEOPATHIE DE QUALITE pour des pro­fes­sion­nels de la santé bien formés. » Dr Capochichi Clotilde Présidente d’HSF- Bénin

Il res­sor­tait du CR des for­ma­teurs d’HSF-France un cer­tain étonnement devant l’impor­tance donné au pro­to­cole déployé lors de la remise des diplô­mes ; nous avons, nous, quitté depuis long­temps ces fastes : nos thèses ne sont plus qu’une for­ma­lité admi­nis­tra­tive bien sou­vent. L’échange des cultu­res est une bonne chose qui nous remet le passé en mémoire ;….il nous faudra donc revoir le docu­ment de pré­sen­ta­tion de Fin de Formation de l’Homéopathie ! Peut-être ne savons nous pas aussi bien qu’eux la valo­ri­ser, notre Homéopathie et tout le mal que nous nous don­nons pour elle depuis tant d’année ! Enfin grâce à l’impli­ca­tion très active des étudiants afri­cains deve­nus déjà for­ma­teurs, nous pou­vons espé­rer que l’Homéopathie s’étendra, et dans les autres pays d’Afrique, et même chez nous où elle est si mal reconnue et sou­vent mal­trai­tée. Merci aux béni­nois de Cotonou et de Porto Novo de nous donner des leçons. Dr Christine Arnoux


design choc02
réalisé avec SPIP