Homéopathes Sans Frontières
France
Ouvrir à tous l’accès aux soins

Accueil du site > La lettre d’HSF pour tout savoir ! > Lettre 33 Décembre 2011 > Les Entretiens Homéopathiques de Paris

Les Entretiens Homéopathiques de Paris

Octobre 2011

Les Entretiens Homéopathiques de Paris, conti­nuité de la tra­di­tion­nelle Semaine Homéopathique de Paris, se sont réunis pour la 37ème fois les 14 et 15 Octobre 2011. Cette année, un petit « lif­ting » et quel­ques « injec­tions anti-âge » à notre manière lui ont redonné un coup de jeune et d’actua­lité. En effet, le thème pour­tant bien connu des « Maladies infec­tieu­ses et para­si­tai­res » revient sur le devant de la scène avec les chan­ge­ments cli­ma­ti­ques, comme nous le fait remar­quer l’expo­si­tion de l’UNESCO actuel­le­ment affi­chée sur les murs de l’avenue de Suffren.

Le réchauf­fe­ment cli­ma­ti­que modi­fie l’habi­tat des insec­tes et autres ani­maux res­pon­sa­bles de para­si­to­ses et de mala­dies infec­tieu­ses. C’est ainsi que nous pour­rons nous atten­dre d’ici à 2030 à une aug­men­ta­tion des épidémies de CHOLÉRA, même dans des régions du globe où elles avaient dis­paru, car les crues et les inon­da­tions vont s’accé­lé­rer. Il est également prévu par les cli­ma­to­lo­gues que le PALUDISME s’ins­talle dans des régions jusqu’ici tem­pé­rées et épargnées, telles que la France.

Selon ces pré­vi­sions, affir­mées par des spé­cia­lis­tes indé­pen­dants du monde entier et divul­guées par l’UNESCO, les tra­vaux d’HSF (anciens et moder­nes) sur le CHOLERA et le PALUDISME, ainsi que les expé­rien­ces actuel­les mises en oeuvre par les pays émergents, comme à Cuba ou au Brésil, devien­nent tout à fait per­ti­nents et d’actua­lité.

Nous avons pré­senté les tra­vaux de recher­che effec­tués par les homéo­pa­thes indiens sur le téta­nos et la lèpre, puis les tra­vaux effec­tués par HSF-France, HSF-Espagne, HSF-Togo, HSF-Bénin, HSF-Madagascar, HSF-Hollande sur le cho­léra et le palu­disme depuis 1991. L’étude CHINAHB a été également été pré­sen­tée, ainsi que les tra­vaux de Cuba dans l’épidémie de lep­to­spi­rose (fièvre icté­ri­que) depuis 2008.

L’expé­rience de la prise en charge homéo­pa­thi­que du chi­kun­gu­nya à La Réunion rap­por­tée par Gérard Langman ainsi que les réflexions sur la toxo­plas­mose et la mala­die des grif­fes du chat pré­sen­tées par Philippe Champion, nous ont donné envie d’en savoir plus. La pré­sen­ta­tion d’Odette Duflo Boujard sur la patho­lo­gie infec­tieuse en oph­tal­mo­lo­gie et le rôle du méde­cin homéo­pa­the dans ces cir­cons­tan­ces nous a com­blés. Les tra­vaux de recher­che en labo­ra­toire du pro­fes­seur Leoni Bonamin ont été applau­dis, ainsi que les tra­vaux remar­qua­bles de Bernard Christophe sur la pan­dé­mie de bor­ré­liose trans­mise par les tiques (et pas seu­le­ment les tiques...)

Une obser­va­tion cli­ni­que de François Gassin est venue confir­mer les hypo­thè­ses émises sur la pos­si­bi­lité de trans­mis­sion foeto-mater­nelle de cette spi­ro­ché­tose. Quatre obser­va­tions cli­ni­ques de Pascale Laville nous ont portés à consi­dé­rer l’hypo­thèse d’une rela­tion pos­si­ble entre la bor­ré­liose et la S.E.P. Enfin, l’étude obser­va­tion­nelle de Boiron pré­sen­tée par Philippe Marijnen nous a confor­tés dans notre rôle de méde­cin avant tout, nos patients s’avé­rant être exac­te­ment du même profil que ceux des autres méde­cins et nos résul­tats tout aussi per­for­mants sinon meilleurs.

Nous comp­tons sur le dyna­misme des méde­cins homéo­pa­thes d’HSF dans le monde, et plus par­ti­cu­liè­re­ment en France, pour nous aider à pour­sui­vre ces tra­vaux de recher­che sur le trai­te­ment, et sur­tout la pré­ven­tion, homéo­pa­thi­ques des mala­dies infec­tieu­ses et para­si­tai­res.Ceux-ci s’avè­rent indis­pen­sa­bles et d’autant plus pro­met­teurs que les pays émergents comme le Brésil et l’Inde en font l’expé­rience tous les jours.

Docteur Catherine Gaucher - Paris (75) Présidente d’hon­neur des Entretiens Homéopathiques


design choc02
réalisé avec SPIP