Homéopathes Sans Frontières
France
Ouvrir à tous l’accès aux soins

Accueil du site > Pourquoi l’homéopathie humanitaire > En pratique

En pratique

Plusieurs champs d’action pour l’homéopathie en médecine humanitaire :

Actions à court terme, Médecine des catas­tro­phes :
Ce n’est pas le champ d’appli­ca­tion le plus facile de l’homéo­pa­thie par rap­port à la force de frappe de la méde­cine occi­den­tale. Cependant l’homéo­pa­thie a toute sa place au coté et en com­plé­ment des urgen­tis­tes.

Déjà au dix-neu­vième siècle au cours d’une épidémie de Choléra en Europe, l’homéo­pa­thie avait fait la démons­tra­tion de son effi­ca­cité et uti­lité, grâce à Hahnemann et ses col­la­bo­ra­teurs

Dans les années 90, à Lima, au Pérou des méde­cins homéo­pa­thes ont traité des patients lors d’une épidémie de Choléra. Ceux qui avaient reçu un trai­te­ment homéo­pa­thi­que n’eurent pas ou peu de besoin de réhy­dra­ta­tion et de trai­te­ment anti­bio­ti­que… Expérience confir­mée récem­ment en Haïti.

Pour les mala­dies infec­tieu­ses épidémiques pour les­quel­les déjà Hahnemann nous avait appris à trou­ver le remède du génie épidémique, on pourra alors pres­crire rapi­de­ment et lar­ge­ment pour la popu­la­tion expo­sée.

Action sur le long terme

Il ne s’agit plus ici d’inter­ve­nir ponc­tuel­le­ment, mais de faire en sorte que les popu­la­tions les plus dému­nies des pays pau­vres puis­sent avoir accès aux soins par l’homéo­pa­thie et de pren­dre en charge les patho­lo­gies cou­ran­tes et tro­pi­ca­les de ces popu­la­tions.

Il s’agit donc de former à l’homéo­pa­thie les méde­cins locaux et les agents de santé (phar­ma­ciens, sage-femme, infir­miers)

Formation de for­ma­teur pour que dans chaque pays puis­sent exis­ter des sortes d’écoles d’homéo­pa­thie et ainsi déve­lop­pent l’usage de l’homéo­pa­thie.

Nos actions et nos buts

HSF-France est une asso­cia­tion huma­ni­taire indé­pen­dante de toute obé­dience phi­lo­so­phi­que, reli­gieuse, doc­tri­nale, poli­ti­que ou orga­ni­sa­tion­nelle par­ti­cu­lière.

Elle a pour objet :

  • D’étudier, faire connaître, promouvoir et réaliser toutes mesures et méthodes susceptibles de permettre l’accès à la santé pour tous, en France et dans le monde.
  • De favoriser l’accès des plus démunis aux soins en proposant notamment la thérapeutique homéopathique comme approche complémentaire aux thérapeutiques classiques et traditionnelles, et en assurant l’accompagnement des professionnels de santé.

L’asso­cia­tion conçoit et déve­loppe ses actions et ses pro­jets dans le res­pect de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, de la Convention Internationale rela­tive aux Droits de l’Enfant, du Programme de Santé pour Tous de l’OMS, du préam­bule et de l’arti­cle 1 du statut du Conseil de l’Europe, de la Charte de la Francophonie, de la charte des Nations Unies. Elle est dotée d’une Charte et veille à ce que son action se déroule confor­mé­ment à cette der­nière.

Nos moyens d’action sont :

  • L’accompagnement de professionnels de santé dans la pratique homéopathique et l’échange des savoirs.
  • La formation des populations, et notamment des femmes, à l’hygiène, à l’alimentation des enfants, etc.
  • Les soins et secours aux populations les plus démunies ;
  • L’appui de projets de développement émanant des populations elles-mêmes ;
  • L’évaluation des actions de l’association dans toutes ses composantes : formation, projets de développement, pérennité au-delà des formations, évaluation de l’action des thérapeutiques proposées ;
  • Le soutien d’associations françaises ou étrangères poursuivant des buts voisins ou complémentaires.

Nos actions internationales

HSF-France inter­vient en 2011/2012 au Bénin, Burkina Faso, Guinée, Togo, Sénégal, Maroc et à Haïti. Les actions au Cambodge, Congo, Cameroun et Liban sont actuel­le­ment sus­pen­dues.


design choc02
réalisé avec SPIP