Homéopathes Sans Frontières
France
Ouvrir à tous l’accès aux soins

Accueil du site > nos actions > La formation - les cours de HSF-France > Les pathologies > Artériopathies des membres inférieurs

Artériopathies des membres inférieurs

Le diag­nos­tic d’arté­rio­pa­thie est essen­tiel­le­ment cli­ni­que : clau­di­ca­tion inter­mit­tente, réduc­tion du péri­mè­tre de marche voire dou­leurs isché­mi­ques de repos. L’atteinte arté­rielle, le plus sou­vent d’ori­gine athé­ro­ma­teuse, est objec­ti­vée par : * des ano­ma­lies des pouls,* des souf­fles vas­cu­lai­res, * des ano­ma­lies de l’echo­dop­pler des mem­bres infé­rieurs. La pré­va­lence est esti­mée à 20% après 65 ans. Augmente avec l’âge, avec une pré­do­mi­nance mas­cu­line. Les fac­teurs de risque sont ceux de l’athé­ro­sclé­rose (HTA, dia­bète, dys­li­pi­dé­mie, sur­poids, obé­sité, séden­ta­rité, héré­dité). Deux pré­do­mi­nent : le TABAGISME et le DIABETE. Le pro­nos­tic est lié au risque car­dio­vas­cu­laire notam­ment car­dia­que et céré­bro-vas­cu­laire.

Tout patient à haut risque cardio-vas­cu­laire doit faire l’objet d’un dépis­tage, être traité et béné­fi­cier d’une prise en charge de ses fac­teurs de risque cardio–vas­cu­lai­res.


design choc02
réalisé avec SPIP