Homéopathes Sans Frontières
France
Ouvrir à tous l’accès aux soins

Accueil du site > nos actions > Le développement

Le développement

  • Des projets de développement

    Les pro­jets sou­te­nus par HSF France sont tou­jours en rela­tion avec l’homéo­pa­thie.

    • A Réo, (Burkina Faso), HSF soutient le travail débuté par Françoise Coste (caseacceuil.free.fr). En 2003, un orphelinat, « la case d’accueil », était créé par Françoise Coste. Puis rapidement une seconde structure, la case santé, était créée pour recevoir les familles ayant accueilli les jeunes orphelins après leur sortie de la case d’accueil. Tous les 15 jours, les enfants y sont pesés, mesurés, tandis que leurs « nounous » reçoivent une ration alimentaire, un salaire, des moustiquaires, des fournitures scolaires si besoin, et bien sûr des conseils (hygiène, nutrition) de la part de Françoise Coste (infirmière retraitée) et Marie (infirmière retraitée responsable de la case d’accueil). Une formation en homéopathie est assurée par HSF France auprès de ces deux infirmières, mais aussi auprès d’infirmier(e)s qui viennent de Koudougou (ville voisine) afin d’assurer un suivi médical des enfants et d’autres agents de santé de dispensaires voisins. Outre cette formation, HSF France soutient financièrement la « case santé ». Il faut ajouter que Françoise Coste a développé la culture et la transformation du moringa, plante très nutritive appelée « arbre de vie » afin d’en faire profiter ses petits protégés, mais aussi, au fil du temps, les populations alentour. Depuis 9 ans, 110 enfants ont été pris en charge par la « case d’accueil », 22 personnes ont appris un métier (auxiliaires puéricultrices, agriculteurs, couturiers) et 60 familles viennent régulièrement à la « case santé ».
    • A Cotonou (Bénin), HSF France soutient le centre ADO. Ce centre de soins a été créé par Mr Deguenon (infirmier retraité) dans un quartier où vivent les plus démunis. Il comporte plusieurs lits d’hospitalisations, des salles d’accouchement, une salle d’opération, et une salle de consultation (avec bien sûr une salle pour la pharmacie, une pour les examens de laboratoire et une salle radio). HSF France assure la formation à la thérapeutique homéopathique auprès de tous les intervenants de ce centre (sages-femmes, médecins, agents de santé). Grâce au travail sur un long terme de Sylvie de Sigalony, sage-femme homéopathe française, les sages-femmes d’ADO conduites par Gisèle Kitty, utilisent quotidiennement l’homéopathie et ont vu diminuer les décès de mères et d’enfants grâce à cette thérapeutique (moins de césariennes, moins d’hémorragies, moins de complications après l’accouchement). Par ailleurs, HSF soutient financièrement ce centre pour les consultations aux plus démunis et l’achat de remèdes homéopathiques.
    • A Madagascar, HSF soutient un projet (en voie d’achèvement) d’un dispensaire à vocation homéopathique.

design choc02
réalisé avec SPIP